9 rue du petit Chatelier, 44300 Nantes - 8h30 à 12h30 - 14h à 18h - Contactez-nous : 02 85 52 13 95

cloud

Bureau à distance

Votre ordinateur, vos contenus et vos applications accessibles depuis n'importe quel appareil, PC, tablette, smartphone.

Votre ordinateur, vos contenus et vos applications accessibles depuis n'importe quel appareil, PC, tablette, smartphone.

Un bureau virtuel ( est un logiciel centralisant sur un serveur des données d’organisation, de communication et de collaboration. L'utilisateur accède à ses données à partir de n'importe quel appareil (PC, PC portable, PDA, smartphone, etc.) équipé d'un navigateur Web et d'une connexion à Internet. Ce  logiciel comporte des outils tels qu’une messagerie, un agenda, un carnet d’adresses, un stockage de documents, une liste de tâches, etc.

L’entreprise informatique et téléphonie ASTORYA propose à ses clients la technologie bureau à distance (V.D.I.).

La virtual desktop infrastructure (VDI, traduit par infrastructure de bureau virtuel ou machine virtuelle) est un système permettant la dissociation de la machine de l'utilisateur d'une part et de la machine physique d'autre part.

Le bureau virtuel créé englobe les capacités du matériel informatique et des logiciels du serveur informatique utilisé.

L'objectif de cette technologie réside dans l'implémentation de la machine virtuelle dans un serveur distant du système ce qui permet à l'utilisateur d'accéder à l'intégralité de ses programmes, applications, processus et données et ce quel que soit le client matériel qu'il utilise.

Certaines plates-formes de virtualisation permettent en plus d'exécuter simultanément plusieurs machines virtuelles sur un matériel local. Ces machines virtuelles sont créées et maintenues sur un serveur central et les modifications apportées aux machines virtuelles sont propagées à tous les ordinateurs à travers le réseau, combinant ainsi les deux avantages de la portabilité offertes par l'exécution locale des utilisateurs et par la gestion de l'image centrale. Cette approche nécessite un matériel plus puissant afin de faire tourner les images locales des machines et n'est donc pas aussi portable que le pur modèle client-serveur.